DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME

J’ai eu l’honneur de représenter le Président de Beyrouth à la cérémonie de signature de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Elle s’est déroulée le 30 juin 2017 à l’initiative de Me Geneviève Maillet, présidente du barreau de Marseille.

Cet événement a réuni une vingtaine de bâtonniers. Ils venaient du monde entier, réunis autour de l’ancienne ministre Corinne Lepage. Elle est à l’origine de cette déclaration. Déclaration qui, rappelons-le, avait été rédigée pour être proposée aux États Membres de l’Organisation des Nations Unies. Et ceci en marge de la COP 21 de décembre 2015 à Paris.

Ce texte n’a pas de réelle portée juridique. Néanmoins, s’il est adopté, il apportera une valeur morale incontestable. L’idée derrière la signature des Bâtonniers était que les avocats du monde entier sont les meilleurs ambassadeurs de cette Déclaration. Et qui mieux que les avocats pour défendre ces droits?

Georges Sioufi